PRÉSENTATION DE L’INSTITUT

L’I.C.M. (Institut de criminologie Méditerranéen) est un institut d’enseignement supérieur privé encadré par une association loi 1901, qui a ouvert ses portes en 2005 et dont l’objet est :

  • De faire connaître les sciences criminelles, criminalistiques et les différentes techniques légales d’enquête et d’aide à l’enquête en matière pénale, notamment par l’enseignement et la formation, visant particulièrement à améliorer l’aide aux victimes et à leurs familles.
  • D’engager et de soutenir des actions sur la criminologie, la victimologie et l’aide aux victimes et à leurs familles.

L’I.C.M. propose une formation en deux ans dans laquelle les enseignements sont dispensés 1 week-end par mois, par des intervenants issus de l’Université et par des professionnels évoluant dans des domaines tels que la Justice, la Police ou Gendarmerie, la Sociologie, la Psychologie, les Sciences légales, l’aide aux victimes…, offrant ainsi une spécialisation aussi théorique que pratique en Criminologie , Psychologie criminelle, Sociologie de la déviance, Criminalistique (police technique et scientifique, médecine légale, enquête de police judiciaire…) ou encore Victimologie, en parallèle ou en complément d’ un cursus universitaire ou professionnel.

cours3
OBJECTIFS

Le diplôme de l’ICM, obtenu à l’issu des 2 ans de formation et de la validation des examens de 1ère et 2ème année, est délivré par un Institut d’Enseignement Supérieur Privé.

Il présente ainsi toutes les qualités d’une formation professionnelle (reconnaissance dans les milieux professionnels liés aux domaines enseignés et facilitation de l’insertion professionnelle, valorisation des acquis…) tout en permettant d’acquerir un savoir théorique précieux, favorisant une meilleure connaissance des phénomènes criminels et une valorisation du dossier personnel d’orientation professionnelle.

La formation dispensée à l’ICM constitue également un atout majeur dans la préparation de certains concours ou Masters*.

En effet, la Criminologie est considérée, en France comme une spécialité, non comme une profession (elle ne donne lieu à aucun titre reconnu). C’est un secteur d’activités recouvrant tout ce qui a trait à l’étude, l’analyse, la compréhension, au traitement et à la prévention des phénomènes ou comportements criminels. Il s’agit ainsi d’un savoir (ensemble de connaissances théoriques) aussi bien que d’un domaine d’intervention (savoir théorique utilisé dans la pratique).

Ainsi, de nombreuses professions ou domaines professionnels sont utilisateurs du savoir criminologique et les débouchés sont donc aussi nombreux que variés.

Cette diversité implique que les futurs professionnels amenés à évoluer dans ces secteurs, reçoivent une formation spécialisée et pluridisciplinaire que le seul cursus universitaire ne permet pas.

C’est pourquoi l’ICM propose un enseignement complet et professionnalisant, s’articulant autour d’interventions théoriques et pratiques et ce afin de permettre à nos inscrits une acquisition de connaissances et des possibilités d’insertion professionnelle optimales.

* Pour entrer en Master, il est nécessaire d’avoir validé une Licence 3. L’ICM ne délivre pas d’équivalence mais permet d’augmenter sensiblement les chances d’intégrer un Master, notamment en sciences humaines, sociales ou en droit.

DÉBOUCHÉS

« L’application et l’élaboration des normes pénales vous intéressent, de même que les effets et la prévention du crime ? Vous souhaitez intervenir auprès de clientèles judiciarisées et comprendre la relation d’aide aux victimes ? Vous devriez alors sérieusement songer à devenir criminologue ! »
(Extrait du Site web de l’Université de Montréal http://crim.umontreal.ca/accueil/ )

Même si il n’y a pas en France une profession nommée « criminologue » comme au Canada, un grand nombre d’activités professionnelles dans notre pays relèvent également de l’étude, du traitement ou de l’analyse du phénomène criminel. Les hommes ou les femmes évoluant dans ces professions seraient d’ailleurs pour la plupart qualifiés de criminologues dans les pays où ce titre est reconnu.

Notons que les contenus varient peu et les objectifs restent les mêmes que dans ces pays. Seul le regroupement sous un même nom diffère.

Ainsi, l’ICM vous propose de favoriser votre accès à ce vaste secteur d’activités dont voici un bref aperçu :

Les métiers de la Police ou de la sécurité :

Police et Gendarmerie nationale*, Politiques criminelles ou de prévention de la délinquance ; Politique de la ville ; Métiers de la sécurité...

*L’entrée dans les forces de Police ou Gendarmerie s’effectue par voie de concours. La formation que nous proposons à l’ICM apporte une réelle plus-value à la préparation de ces concours et favorise ensuite grandement l’évolution en interne dans ces corps de métiers .

-> Bacheliers souhaitant intégrer un corps de police ou Gendarmerie sans effectuer de longues études ou titulaires du bac souhaitant se réorienter* :

Les concours de gardien de la paix ou de sous-officier de gendarmerie requièrent un Niveau Bac : le fait de suivre la formation ICM permet une bonne préparation sans obligatoirement passer par de longues études.

Une inscription parallèle en Université est bien sûr conseillée pour les bacheliers mais non obligatoire pour réussir ces concours.

Milieu carcéral :

Aide à la préparation de concours tels que CIP (conseiller d’insertion et de probation)…

Aide aux victimes :

Services d’aide aux victimes en commissariats, associations, auprès de la DDAS….

>>> En 2014, plusieurs étudiants diplômés de l’ICM ont été embauchés dans une association d’aide aux victimes : leur dipôme ICM a fait la différence par rapport aux autres postulants !!

Psychologie pénale, « Psychocriminologie » :

   ->Pour les Etudiants en Psychologie :

        Aide à l’intégration de Masters :

 A ce jour, 9 étudiants sur 10 ayant suivi la formation ICM ont été acceptés dans le Master de Psychologie spécialité Criminologie ou sciences criminelles auquel ils avaient postulé*.

 -> Personnes souhaitant intégrer un cursus de Psychologie à l’Université par équivalence :

      Possibilité d’équivalences :

Sous certaines conditions : possibilité d’intégrer un tel cursus par équivalence (directement en L2, voire en L3) dans certaines universités, après avoir suivi la formation ICM !

-> Psychologues en titre récemment diplômés ou souhaitant se réorienter :

 Chaque année l’ICM permet à des psychologues d’intégrer un secteur en lien avec la justice et/ou les sciences criminelles !

Autres débouchés possibles  :

Intervenants d’action sociale, socio-judiciaire (composition ou médiation pénale…) ou socio-éducative  (Prévention en milieu scolaire…) ; Assistants de justice ; Délégués au Procureur ; Justice pénale internationale ; Magistrature ; Contre-enquête pénale ; Enquêtes sociologiques et/ou statistiques ; «Consulting » ; journalisme d’investigation ; Formation …

Au cours de votre formation à l’ICM, des intervenants spécialisés en Orientation, Insertion ou recrutement vous aideront à affiner et à personnaliser votre projet professionnel afin de favoriser votre insertion dans le secteur d’activités que vous souhaitez. 

L’insertion professionnelle est également favorisée par de nombreuses possibilités de stages dans ces domaines, tout au long de votre cursus ! (Plus de renseignements dès l’entrée en 1ère année).

NB : l’ICM est un institut d’enseignement privé, il ne donne pas d’équivalence LMD mais peut vous aider à intégrer un cursus LMD en sciences humaines !